Mein Warenkorb

Écrivain algérien francophone

Neubuch

16,48 €
lieferbar innerhalb 14 Tagen

Details zum Buch

Beschreibung

Source: Wikipedia. Pages: 43. Chapitres: Mohamed Boudiaf, Mohammed Dib, Jean Sénac, Kateb Yacine, Saadane Benbabaali, Assia Djebar, Hamid Tibouchi, Tahar Djaout, Mouloud Feraoun, Malek Bennabi, Kaddour M'Hamsadji, Jean Amrouche, Yasmina Khadra, Mouloud Mammeri, Bachir Hadj Ali, Mohamed Fellag, Habib Tengour, Djamila Amrane-Minne, Achour Fenni, Messaour Boulanouar, Youcef Sebti, Mostefa Lacheraf, Rachid Mimouni, Hamid Skif, Anouar Benmalek, Boualem Sansal, Rabah Belamri, M'hamed Aoune, Rachid Boudjedra, Mouloud Achour, Malek Ouary, Malek Haddad, Abdelmadjid Kaouah, Nassira Belloula, Beïda Chikhi, Djamel Amrani, Abdelatif Bounab, Abdelhamid Laghouati, Arezki Metref, Nabile Farès, Habib Ayyoub, Taos Amrouche, Maïssa Bey, Mezioud Ouldamer, Malek Alloula, Tounsi Mustapha, Anna Gréki, Ahmed Zitouni, Hamid Nacer-Khodja, Corinne Chevallier, Messaoud Nedjahi, Rachid Bellil, Redha Malek, Mohamed Nadir Sebaa, Fatima Gallaire, Slimane Zeghidour, Djilali Liabes, Aomar Mohammedi, Chabane Ouahioune, Dris Youcef, Aziz Chouaki, Mustapha Bekkouche, Kaouther Adimi, Hakim Laâlam, Sadek Sellam. Extrait: Jean Sénac, né à Béni-Saf en Oranie (Algérie française) le 29 novembre 1926 et assassiné à Alger le 30 août 1973, est un poète qui avait rejoint dès 1955 la cause de l'indépendance algérienne. Jean Sénac naît le 29 novembre 1926. Originaire de Catalogne, son grand-père maternel, Juan Comma, était venu en Algérie travailler à la mine de fer de Béni-Saf. Jean Sénac qui n'a pas connu son père, peut-être gitan, porte le nom de sa mère, Jeanne Comma (1887-1965), jusqu'à l'âge de cinq ans et sa reconnaissance par Edmond Sénac. Il passe son enfance et son adolescence à Saint-Eugène, quartier populaire d'Oran. En 1942 il n'obtient pas le brevet. Reçu l'année suivante, il échoue à l'oral de l'examen d'entrée à l'École normale. Il réalise parallèlement de nombreux dessins et reçoit « plusieurs prix à des concours locaux ». Son premier poème date de février 1941 et sa première publication de novembre 1942. En août 1943 Sénac fonde avec quelques amis l'association des « Poètes obscurs ». Enseignant en 1943 à l'Institution Jeanne d'Arc de Mascara, il publie de nouveaux poèmes dans la revue marocaine « Le Pique-Boeuf », signe en septembre 1944 un acte d'engagement pour la durée de la guerre et est affecté à Beni Mered, près de Blida. Secrétaire de l'aumônier au cercle des militaires catholiques, il lit Baudelaire, Rimbaud et André Gide dont les romans le marqueront. À Alger il rencontre Edmond Brua et Robert Randau, père de la littérature « algérianiste », dont l'appui lui sera précieux. Démobilisé en mars 1946, Jean Sénac trouve un emploi comme secrétaire dans une maison de commerce à Belcourt, logeant chez des cousins à Bab El Oued. Il fonde en juin 1946 le Cercle artistique et littéraire Lélian dont il est le président. La même année il fait la connaissance d'Emmanuel Roblès, du sculpteur André Greck, de l'architecte et peintre Jean de Maisonseul, et en 1947 de Sauveur Galliéro, Louis Nallard, Maria Manton, Louis Bénisti sur qui il publie des articles dans « Oran républicain ».

ISBN:

9781159522483
1159522480

Erscheinungsdatum:

17.04.2012

Bindung:

Hardcover, Kartoniert
Weiterstöbern: